Les fiches par "édition" : 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017 - 2018 - 2019
Cirque Babette - Les tréteaux du Maroni - 2013 Les tréteaux du Maroni - 2013 - 7e édition Cie Babette - Les tréteaux du Maroni - 2013 Cie Tof théâtre - Les tréteaux du Maroni - 2013 Cie Strapontine - Les tréteaux du Maroni - 2013 Cie la tête grainée - Les tréteaux du Maroni - 2013
© PHILIPPE FERRANT

Le Festival des Tréteaux du Maroni, 7e édition - du 25 au 28 avril 2013


Cette édition s'intitulera en référence à Jean Genet : « Nous n'avions pas fini de parler d'amour... »
L’événement se déroulera selon un parcours labyrinthique où chaque jour, le public traversera une animation visuelle des bâtiments à partir d’extraits de texte de Jean Genet, de Patrick Chamoiseau, d'Albert Londres.
Chaque soir des compagnies invitées se produiront autour des thèmes du vide et de la liberté, de l’exil et de la métamorphose.

LES COMPAGNIES INVITÉES
Le Cirque Babette et son spectacle WASTELAND (Belgique)- Cirque
La Cie Tof Théâtre et son spectacle Jean le Bénévole (Belgique) - Marionnettes
La Cie Strapontine et son spectacle L'ARRESTATION (Ile de France, Guyane) - Théâtre
La Cie Tête Grainée et son spectacle AUTONASTIE (Martinique) - Danse afro butoh
La Cie Christiane Emmanuel et la création MOI …Marie Philomène Roptus dite Surprise dite LUMINA SOPHIE (Martinique) - Danse

La Cie KS And CO est abritée depuis 10 ans déjà dans le Camp de la Transportation, durant ces années plaçant la création au centre de ses activités elle a œuvré à l'accueil des imaginaires du Monde avec des spectacles de factures très diverses au travers de la scène conventionnée Kokolampoe, et du festival les Tréteaux du Maroni.

Nous comptons 46 Cies ou spectacles accueillis à ce jour dans le Camp.

Dans ce même Camp, aujourd'hui des jeunes apprennent des métiers ou la créativité est le maître mot, au sein d'une école placée sous le signe de l'excellence.

Aussi, toute notre équipe a souhaité, donner à écouter les « Trace mémoires » de ce lieu témoin de tant de métamorphoses.
Nous avons choisi de mettre en lumière les ombres du Bagne au Camp de la Transportation de Saint-Laurent du Maroni :

Les murs crus du Bagne qui nous regardent grouillants de fragments de vie, d’agrégats de solitudes.
Mais qui révèlent aussi des couches de vie en résistance
Et qui, à travers l’espoir toujours renouvelé de la « Belle »
Sont une manière de célébration de la liberté.