Les fiches par "édition" : 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017 - 2018
Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015 Les tréteaux du Maroni du 18 au 21 avril 2015
© PHILIPPE FERRANT

Le Festival des Tréteaux du Maroni, 9e édition - du 18 au 21 avril 2015


« Un théâtre de la diversité sur un territoire où cohabitent de nombreuses langues et cultures » Revue de Presse de l'édition 2010
Magazine La Scène – Été 2010
1
© Photos : Pauline Turmel et Franck Têtu

Marche ou rêve

Conte circassien et musical - À partir de 3 ans

Compagnie Lunatic (Bénin – France)
Conception et interprétation : Sika Gblondoumé (conteuse musicienne) et Cécile Mont-Reynaud (acrobate aérienne)
Dramaturgie et regard extérieur : Catherine Dubois
Conception et construction de la structure : Gilles Fer
Regard extérieur jeu d'acteur : Camille Voitellier
Costumes : Mélanie Clénet


C'est plus facile de rêver quand on est tête en l'air !
Marche ou rêve est un conte de voyage initiatique : par les mots, la musique, le mouvement et la scénographie, deux corps et deux voix y racontent la quête d'un petit garçon, Tim, qui part à la recherche des rêves qui ont déserté le sommeil de sa mère.
Le texte, écrit par Sika Gblondoumé, est original, tout en s'inspirant par endroits d'épisodes, de personnages ou de procédés de narration issus de contes traditionnels, avec son lot d'objets magiques et d'épreuves. Entre autres, la Baba-Yaga, sorcière de la tradition slave, devient ici la « vielle idiote de sale moche qui pue ». S'inspirant également des comptines, le conte et la musique se jouent de répétitions, de rengaines, de refrains qui appellent la participation des enfants.

LIEUX ET DATES

Case Théâtre n°8 Camp de la Transportation
Samedi 18 avril 2015, à 10 h
Dimanche 19 avril 2015, à 16 h
Pour les scolaires :
Lundi 20 avril 2015, à 10 h
Mardi 21 avril 2015, à 9 h 30

2
© Photos : Charlie Dziedzic

La mangue

Théâtre - À partir de 8 ans

Compagnie les Inacheveś (Canada – France)
Un texte de Suzanne Lebeau, dramaturge pour les enfants
D'après la pièce Salvador. La montagne, l'enfant et la mangue de Suzanne Lebeau
Conception et mise en scène : Fanny Fait
Avec Marie-Noëlle Eusèbe
Musique : Bruno Bontempelli
Vidéo : Charlie Dziedzic


Les enfants, direction les montagnes d'Amerique Latine à la rencontre de Salvador…
Dans l'histoire de Salvador, il n'est pas question de dépeindre la misère aux déclinés de gris en vingt souvenirs. Non. Dans le berceau des montagnes de l'Amérique Latine de ce petit personnage, il y a des couleurs, des rayons de soleil et des sourires. Bien sûr il y a aussi des nuits noires à vous glacer le sang et des jours qui se lèvent, fébriles. Mais ce n'est pas la misère, c'est simplement le quotidien, comme nous le connaissons tous.

J'ai eu envie partager l'écriture de Suzanne Lebeau et cette vision de l'enfance avec d'autres populations, de France ou d'ailleurs en partant de l'idée que l'enfance était un territoire commun à tous. C'est un lieu d'apprentissage et des possibles.
L'immersion dans les souvenirs de Salvador laisse imaginer comment nos émotions, nos émerveillements, notre quotidien d'enfant se muent en souvenirs en même temps que nous devenons adultes. Cette mutation du présent en pensées, ouvre des espaces vides dans lesquels chacun peut apporter sa part d'imaginaire. C'est alors que surgit cette interrogation, fil d'Ariane de l'écriture scénique : comment se souvient-on ? Comment se représente-t-on ceux qui ont illuminé nos journées et protégé nos nuits ? Comment leurs voix, leurs silhouettes, leurs mélodies, nous traversent-elles encore ?
Les différents personnages présents à travers le corps d'une comédienne - seule en scène - tantôt enfant, tantôt mère, montrent à quel point chacun de nous est multiple et nourri par ceux qui portent la foi de soulever les montagnes ou de faire pousser un manguier sur des terres froides et arides, là où l'espoir s'accroche.
Fanny Fait, metteur en scène.

LIEUX ET DATES

Case Théâtre n°8 Camp de la Transportation
Samedi 18 avril 2015, à 16 h
Dimanche 19 avril 2015, à 11 h
Pour les scolaires :
Lundi 20 avril 2015, à 15 h
Mardi 21 avril 2015, à 11 h

3
© Photos : Pauline Turmel

La plénitude des cendres

Théâtre

Compagnie (&) So Weiter (Ile-de-France)
Conception, texte et mise en scène : Yan Allegret
Avec Hacine Chérifi, champion du monde de boxe WBC catégorie poids moyens et Jean-Baptiste Epiard, comédien Assistant à la mise en scène
Dramaturgie : Anthony Thibault
Assistante à la mise en scène / Travail sur le corps : Maya Vignando
Dramaturgie Première étape de travail : Clyde Chabot
Scénographie : Orazio Trotta
Lumières : Orazio Trotta et Yan Allegret
Création sonore : Fabrice Planquette
Regard extérieur : Jean François Munnier
Conseil costume : Anne Buguet


Aujourd'hui, notre société tend vers une virtualité et une individualité croissantes. Face à cela, le ring ou le plateau apparaissent comme des espaces de résistance [...]. Yan Allegret

« J'ai découvert le théâtre et la boxe en même temps, il y a quinze ans. De cette première rencontre, j'ai gardé une fascination intacte pour l'incandescence qui traverse ces deux espaces ; le plateau et le ring. » Yan Allegret, auteur et metteur en scène.

Dans son œuvre « La Plénitude des cendres », pièce où le texte cède volontiers la place aux corps, aux respirations, aux présences, Yan Allegret orchestre une rencontre poétique entre Hacine Chérifi, ancien champion du monde de boxe, et Jean-Baptiste Epiard, comédien.

« Un tonnerre d'applaudissements a accueilli la fin de la représentation. Une pièce qui réussit le tour de force d'insuffler de la poésie dans le monde de la boxe, dans cette remarquable confrontation entre les arts de combat et de la scène. » - La Voix du Nord

LIEUX ET DATES

Case Théâtre n°8 Camp de la Transportation
Samedi 18 avril 2015, à 20 h 30
Dimanche 19 avril 2015, à 18 h 30
Mardi 21 avril 2015, à 20 h 30

4
© Photos : Ronan Lietard

À petites pierres

Théâtre Comédie de l'auteur togolais Gustave Akakpo - À partir de 14 ans

Compagnie KS and CO – Création 2015 (Guyane)
Mise en scène : Ewlyne Guillaume
Scénographie : Pierre Mélé
Lumière : Frédéric Dugied
Costumes : Antonin Boyot-Gellibert
Avec Kimmy Amiemba, Rosenal Geddeman, Belisong Kwadjani, Augustin Debeaux, Nolinie Kwadjanie, Carlos Rémie Seedo
Une co-production Scène conventionnée Kokolampoe


Quand le chat vient dérober votre poisson, c'est au poisson et non au chat que vous lancez des pierres, n'est-ce pas ? [...]. Extrait

Au village, une jeune fille se laisse séduire par « un qui revient de métropole ».
C'est un crime ! Elle sera lapidée. La dessus, le père et l'ex-futur beau père sont bien d'accord !
Il faut organiser, comme il se doit, une représentation punitive exhortant à la soumission les femmes spectatrices et, consacrant comme le veut l'usage, le fait que le corps de la femme appartient à l'homme.
Oui Mais… c'est sans compter sur l'intervention de la soeur ainée (féministe ce serait beaucoup dire) en tout cas émancipée qui, aidée du jeune amant déploiera mille stratagèmes pour déjouer la sentence.

La pièce enchaîne les quiproquos, mêle le tragique au burlesque, la poésie et le trivial, c'est truculent, haut en couleurs, sauvage et terriblement humain. Selon les comédiens guyanais issus du Théâtre Ecole Kokolampoe, aujourd'hui professionnels, la langue d'Akakpo est proche des langues de Guyane, c'est à dire le créole, les langues bushinenguées…
Or Gustave Akakpo, a écrit sa pièce dans le français parlé au Togo avec des tournures africaines, des inclusions de nombreux proverbes et des images en ribambelles étourdissantes.

LIEUX ET DATES

Case Théâtre n°8 Camp de la Transportation
Samedi 18 avril 2015, à 18 h 30
Dimanche 19 avril 2015, à 20 h 30
Mardi 21 avril 2015, à 18 h 30

5

L'arbre à palabres

Contes

Hassane Kassi Kouyaté (Burkina Faso)
En partenariat avec la Compagnie Zoukouyanyan


Né au Burkina Faso d'une famille de griots, chantre de la tradition mandingue (Afrique de l'Ouest), Hassane Kassi Kouyaté est conteur, comédien, musicien, danseur et metteur en scène.
Il a créé le Centre Socioculturel et de la Maison de la Parole (Centre régional des Arts du Récits et des traditions Orales) à BoboDioulasso au Burkina Faso ainsi que le Festival international de conte, musique et danse (YÉLEEN) de Bobo-Dioulasso.
En tant que comédien ou metteur en scène, il a participé à de nombreuses créations en France, Italie, Suisse, Allemagne, Ile de la réunion, Sénégal et il a joué dans plusieurs courts et longs- métrages.

L'arbre à palabres est un spectacle de contes basé sur la tradition africaine et qui s'est enrichi sur l'expérience d'Hassane Kassi Kouyaté en France. Hassane raconte des récits initiatiques pleins d'humour et de sagesse en interaction avec le public, et une connivence qui conduit ce dernier à faire partie du spectacle.
Un voyage dans l'univers onirique et haut en couleurs de contes d'Afrique et d'ailleurs. Une ambiance conviviale, celle des moments de fêtes et de partages sous l'arbre à palabres.

LIEUX ET DATES

Tente Festival Camp de la Transportation
Mardi 21 avril 2015, à 22 h

6

Une lune entre deux maisons

Théâtre - Jeune public - À partir de 3 ans

La Compagnie Les Voleurs de Soleil – Création 2015 (Guyane)
Un texte de Suzanne Lebeau, dramaturge
Avec Kimmy Amiemba et Nolinie Kwadjanie


Plume et Taciturne, assis devant leurs deux maisons, racontent leur rencontre. Plume est ouvert, vif, un peu envahissant. Taciturne est plus secret, préférant s'exprimer par la musique.
Comme les tout-petits, ils découvrent le temps, celui qui passe du jour à la nuit et qui transforme tout. Ils se découvrent l'un l'autre, dans leurs peurs les plus intimes. Des peurs existentielles qui prennent la forme du vent, des bruits inquiétants de la nuit, du loup qu'on ne sait pas apprivoiser.
Ils découvrent enfin qu'ils sont deux pour jouer, pour la musique plus belle quand on peut la partager, pour la peur moins terrible quand on trouve les mots pour en parler.
Un texte empreint de poésie qui guide les petits dans leur apprentissage du monde des autres.

LIEUX ET DATES

Tente Festival Camp de la Transportation
Dimanche 19 avril 2015, à 15 h
Pour les scolaires :
Lundi 20 avril 2015, à 10 h 45
Mardi 21 avril 2015, à 10 h 15

7

Rosa l'oiseau et autres histoires

Marionnettes et conte - Jeune public - De 2 à 4 ans

Compagnie Pêcheurs de Lune – (Équateur - Guyane)
En partenariat avec la Compagnie Zoukouyanyan
De et par Sandra Angulo


Originaire de l'Équateur, Sandra Angulo Mina est marionnettiste depuis 20 ans et conteuse depuis 10 ans. Elle peut incarner mille et un personnages qu'elle crée de ses mains, met en scène et en voix avec un vrai talent artistique reconnu en Guyane depuis plusieurs années. Son répertoire est constitué de contes traditionnels et de récits de son invention. Elle affectionne tout particulièrement se produire devant les petites oreilles auprès de qui sa voix mélodique et ses marionnettes font des merveilles…

Rosa l'oiseau part à la recherche de sa maman et rencontre en chemin de nombreux amis avant de finalement retrouver sa maman et de lui faire plein de bisous !
D'autres histoires courtes toujours accompagnées de marionnettes, d'instruments de musique et de comptines viendront enrichir un spectacle interactif qui s'adapte évidemment au public présent !
De quoi émerveiller tout en douceur les petites oreilles mais les grandes aussi !

LIEUX ET DATES

Tente Festival Camp de la Transportation
Samedi 18 avril 2015, à 14 h 30
Lundi 20 avril 2015, à 17 h

8

Mestre Paulo Axe - (Macapa, Brésil)

Compagnie Energia Pura - (Brésil, Guyane)

Capoeira - Performance

Capoeiristes amapéens et guyanais investiront l'espace festival, avec des coups d'éclat sonores et des performances chorégraphiques dans les lieux publics !

LIEUX ET DATES

Tente Festival Camp de la Transportation
Samedi 18 avril 2015, à 21 h 30
Dimanche 21 avril 2015, à 21 h 30


ÉCLATS DES LIEUX !

Samedi 18 avril 2015 à 11 h, Place du marché de Saint-Laurent du Maroni
Dimanche 19 avril 2015 à 17 h, Place de l'Office du tourisme de Saint-Laurent du Maroni


9

Le TEK en scène


Le Théâtre École Kokolampoe, formation professionnelle aux métiers des arts de la scène, a ouvert ses portes en janvier 2012, et a diplômé la première promotion en juin 2014.
Fort de la réussite de cette première promotion, de ces comédiens et techniciens professionnels qui mènent aujourd'hui activement leurs projets et carrières, le TEK a ouvert sa deuxième promotion en novembre 2014 : 12 stagiaires comédiens et 8 stagiaires techniciens, formés par les deux partenaires pédagogiques du TEK, l'Ecole Nationale Supérieure aux Arts et Techniques du Théâtre de Lyon pour les comédiens et le Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacle de Bagnolet, ainsi que par les artistes et intervenants invités et la direction pédagogique et artistique du TEK.

Le TEK est une école adossée à un théâtre, pour une formation vivante, créative, entière et citoyenne.
Les stagiaires du TEK interviendront pendant le Festival avec des extraits de La maison de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca, Mon dernier Noël de Marcelino Freire, auteur brésilien, ou encore des extraits de The island d'Athol Fugard.

THÉÂTRE À DOMICILE

Samedi 18 avril 2015, à 17 h
Lundi 20 avril 2015, à 18 h




• TARIFS •

5 € Plein tarif
3 € Tarif réduit (moins de 20 ans)